l'Histoire

Dans „l` intention de protéger son territoire“, l`Allemagne commenca en 1936 (officiellement en 1938) la construction d` une gigantesque ligne fortifiée le long de sa frontière occidentale. Cette ligne longue de 630 km était construite entre la frontière suisse (Bâle) et le Bas-Rhin (Kleve). Elle comprenait des bunkers, des ouvrages, des fossés, des réseaux barbelés et des barrières antichars et on lui donna le nom de „Westwall“ (le mur fortifié ouest). A l` ouest on la nommera plus tard „la ligne Siegfried“.

Des 22000 bunkers prévus, 14800 furent construits, dont 32 ouvrages de catégorie „B“ (c.à.d. avec des murs en béton allant jusqu` à 2m d` épaisseur).

Les deux ouvrages de cette catégorie construits à Irrel entre 1937 et 1939 ,le „Katzenkopf“ et le „Nimsberg“, formaient le pilier nord du „Westwall“ avec l´ important axe routier qui mène de Luxembourg à Cologne.

Aux étages l et –1 se trouvaient 45 salles de tailles différentes dont une partie était réservée au casernement de l` équipage de 84 hommes: chambres de troupe, salles pour lavabos, latrines, le dispensaire, la cuisine et le chambre froide pour vivres. D`autres pièces contenaient le stockage des grenades de 50mm et les munitions pour les mitrailleuses MG 34, la centrale téléphonique, le centre d` observation et les chambres de tir ainsi que l` usine avec les 2 groupes electrogènes diesel pour la production du courant nécessaire au fonctionnement des quelques 60 moteurs pour la ventilation, les pompes à eau, le chauffage électrique et l` eclairage.

Le même type de cloche se trouait aussi sur le bloc principal, ainsi que le lancegrenades de 50, la cloche de guet avec le poste de commandes de tir et le lanceflammes sous tourelle à éclipse.

A l` étage –3, à une profondeur de – 30m nous trouvons deux galeries d` une longueur totale de 138m. L` une à la salle des puits (180 m de profondeur), l` autre au bloc de combat surmonté d` une cloche cuirassée fixe à 6 créneaux pour 2 mitrailleuses MG 34.